logo_sl
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt

en savoir plus
  • Compte
    Plus de services en créant un compte Inscription simple et rapide Mémoriser mes annonces favorites Retrouver mes dernières recherches Synchroniser mes favoris depuis l'application Seloger Créer mon compte Me connecter
    • HISTORIQUE
Civilité*
Nom*
Prénom*
E-mail*
Mot de passe*
Mot de passe (vérification)*
Code postal*
Je suis un*
Et plus précisément*
Êtes-vous client SeLoger ?*
Code Agence*
Informez le Code Agence qui figure sur votre facture SeLoger.com.
Numéro de SIRET*
Informez votre numéro de SIRET (14 chiffres) visible sur votre KBIS.

 

Lettre d'intention d'achat.

Localités :  France > Île-de-France > Hauts-de-Seine > Asnières-sur-Seine
Bonjour, Je viens de recevoir de mon AI pour la vente de mon appartement, une lettre d'intention d'achat signée par un acquéreur potentiel. Cette lettre ne stipule pas de butée dans le temps. A quoi est ce que je m'expose lorsque je l'aurai contresignée (donc accepté l'offre )? Suis je toujours "libre" si une autre agence ou un particulier me fait une offre supérieure ? Merci de votre aide ;-)

Posté le vendredi 1 octobre 2010, Vendre son logement à Asnières-sur-Seine

Répondre à Cassandra LANGLOIS

Effacer
23 Réponses
  • avatar de Arthur ANTOINE

    Arthur ANTOINE

    Invité

    Le 01.10.2001 a 08h01, vous ecriviez: "L'accord étant réalisé sur la chose et le prix, la vente est parfaite. Vous êtes l'heureux vendeur de votre appartement." cela me semble contradictoire, pourriez-vous, SVP, expliquer

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Justine BENARD

    Justine BENARD

    Invité

    Elle vous engage tant que vous n'avez pas adressé un compromis de vente, car il serait étonnant que le contenu de la fameuse lettre cosignée soit suffisant pour permettre la réitération de la vente.Rien c'est à vous d'agir, ou à votre acheteur au plus diligent.Il vous faut simplement formaliser votre accord, lequel pour le moment ressemble au vieux "top moi la main" des maquignons.

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Justine BENARD

    Justine BENARD

    Invité

    Synallagmatique signifie que les parties ont des obligations réciproques. L'un de transférer la propriété, l'autre de payer.

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Justine BENARD

    Justine BENARD

    Invité

    Vous n'avez qu'à attendre 20 ans avant de retourner le compromis signé. Pour voir votre idée confirmée.

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Emeline JULIEN

    Emeline JULIEN

    Invité

    Oubliez cette lettre d'intention , et faite rédiger par l'agence un compromis de vente sous condition "synallagmatique" (quelque chose dans ce genre) L'agence à l'habitude ça ne devrait pas prendre plus de quelques heures . il est possible que votre acheteur soit presser afin de signer avant le 31 décembre 2010 , et ne pas étre soumis a la nouvelle loi de finance .

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Emeline JULIEN

    Emeline JULIEN

    Invité

    On en revient à ce que je disais .

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Thomas LAFON

    Thomas LAFON

    Invité

    Aller chez un notaire qui établira un compromis de vente. Ce compromis bénéficiera à l'acquéreur qui aura droit à un délai de rétractation de 7 jours, et au vendeur car passé ce délai, sans conditions suspensives, la vente sera réputée faite. La signature définitive, qui n'est que le renouvellement de l'engagement contenu dans le compromis, soldera l'opération et le financement.

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • Si j'ai bien suivi, chronologiquement, le compromis de vente (fait chez le notaire) arrive après la lettre d'intention d'achat (faite par/chez l'AI). Le compromis de vente ne me parait pas poser de problèmes, car bien cadré, avec des délais légaux de rétractation. Par contre cette fameuse lettre d'intention d'achat m'engage t elle DURABLEMENT vu qu'elle n'est pour l'instant pas limitée dans le temps ? Qu'en est il si un ou deux mois après ma signature, les choses n'ont pas avancé, et que je reçois (hors agences) une offre supérieure ? Désolé si je ne comprends pas vite ;-)

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Ryan NOEL

    Ryan NOEL

    Invité

    En revanche l'acheteur peut se rétracter dans la semaine qui suit la signature du compromis de vente

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010

  • avatar de Lisa LESAGE

    Lisa LESAGE

    Invité

    Oui, c'est possible, y compris au niveau même du compromis de vente. Il est plus habituel de voir une telle clause au bénéfice de l'acheteur, mais c'est tout aussi possible pour le vendeur également) J'ai eu le cas lors de l'achat de mon appartement. Le vendeur ayant eu énormément de mal à trouver un acheteur intéressé par son appartement, a fini par en baisser le prix de manière très importante. Il a alors exigé, dans le compromis, une clause introduisant un délai de rétractation de 7 jours pour lui (étant acheteur, je bénéficiais d'un tel délai, tel que la loi m'en donnait le droit), sans conditions, afin de lui permettre de réagir en cas de proposition supérieure... Après, toute la question pourrait être de savoir si un juge ne considèrerait pas qu'une telle clause, au bénéfice exclusif du vendeur et sans aucune contrepartie pour l'acheteur (puisqu'il dispose déjà d'office d'un tel délai de rétractation de par la loi), ne pourrait-elle pas être considérée comme abusive...

    Voter

    vendredi 1 octobre 2010


Alerte Réponses

Restez informé et recevez un email à chaque réponse faite sur cette question.


Partager
Position de page